Categories

La conspiration du football payant à la télévision

La conspiration du football payant à la télévision

Peuple de saints, de poètes et de navigateurs, les Italiens aiment les complots et ne supportent pas de payer pour le football à la télévision. Et, peut-être, ils n’ont pas tous tort. La bataille pour l’attribution des droits TV de la Serie A 2021-2024 s’est terminée, avec la victoire de Dazn – historique à la fois parce que Sky quitte la scène après deux décennies, et parce qu’à partir de l’année prochaine, le football italien sera regardé sur l’application et non par décodeur (il a été confirmé que les deux chaînes numériques terrestres serviront de sauvegarde ou de diffusion dans les bars et restaurants, mais elles ne seront pas visibles de tous) – les intrigues commencent. On apprend d’une note, envoyée à Ansa par Dazn, que dimanche le match entre l’Inter et Cagliari a été sauté en raison d’un partenaire extérieur, qui n’est autre que Comcast Technology Solutions, une société du groupe Comcast dont Sky, le rival , appartient le ballon a été emporté. Et même si on ne sait pas s’il faut rire – Sky annonçant triomphalement toutes les cinq minutes qu’il a acquis les droits de matchs de padel – ou pleurer – Sky qui divulgue que dans les trois prochaines années sans la Serie A, il prévoit les licenciements de 3000 personnes. sur 11 000 employés, plus 25% du total – il faut tenir compte du peu de football rémunéré. Voici deux chiffres.

Fin mars, les débuts de l’Italie en qualifications contre l’Irlande du Nord avaient une part de 22,64% et 6 129 000 téléspectateurs, un peu en dessous de la moyenne de l’année dernière, mais plus ou moins toujours là: entre 6 et 7 millions de spectateurs. Lorsque la Serie A est revenue à la télévision payante la semaine suivante, la situation était la suivante: Bologne-Inter 1,110 millions de spectateurs et 4,3% de part; Milan-Sampdoria 984 mille et 5,4%; Sassuolo-Rome 361 mille et 2,4%. Un effondrement vertical. Encore une fois, la semaine dernière, un beau match de Ligue des champions sans Italiens, comme le Real-Liverpool, a été vu gratuitement sur Mediaset par 3 341 000 spectateurs avec une part de 14,16%. Excellent résultat, comme le fait toujours la Ligue des champions. Qu’il suffise de dire qu’à l’automne les deux matches entre la Juve et le Barça ont dépassé 6 millions, atteignant près de 25% de part. Alors que le lendemain sur Sky la reprise décisive de la Serie A entre la Juventus et Naples n’a rassemblé que 1 574 millions de spectateurs et une part de 7,2%. Moins de la moitié. En général, le match le plus regardé sur Sky cette année a été l’Inter-Juventus en janvier, avec 2 millions 902 mille spectateurs et une part de 10,5%, tandis que le match le plus regardé sur Dazn a été Milan-Inter en février avec 1,143 million de spectateurs. Part de 7%.

A lire aussi :   Football à la télé aujourd'hui et ce soir: Vérone-Parme où le voir. Cosenza-Reggina en direct à la télévision

Le vrai complot n’est peut-être pas tant qui a mis Dazn hors de combat pendant Inter-Cagliari, mais parce qu’il y a encore ceux qui prétendent croire qu’investir dans le football payant à la télévision est une bonne affaire.

Valeurs de soutien!

Valeurs de soutien!

Du côté de l’éthique, du climat, des droits et de l’égalité. Comètes. Soutenez-nous!

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap