Categories

Gravina: « Il doit y avoir un football plus durable »

Gravina: "Il doit y avoir un football plus durable"

Le président fédéral: « Notre développement ne peut pas passer par la réduction des salaires, nous avons besoin d’une meilleure répartition des ressources avec une logique de système de base »

Le président fédéral: "Notre développement ne peut pas passer par la réduction des salaires, nous avons besoin d'une meilleure répartition des ressources avec une logique de système de base"

«En 48 heures, nous avons été assaillis par des attaques continues que nous avons dû réprimer, car l’Italie était aussi l’un des pays qui aurait pu présenter certaines entreprises dans ce projet maladroit. Ce qui s’est passé a été l’occasion, et l’est encore aujourd’hui, de nous demander ce que nous devons faire pour préserver l’avenir du football.  » C’est ainsi que le président de la FIGC, Gabriele Gravina, dans son discours à « L’industrie du football en post Covid », organisé par Formiche.net en collaboration avec la plateforme économique de Standard Football. «Notre développement ne peut pas passer par la réduction des salaires, nous avons besoin d’une meilleure répartition des ressources avec une logique système de base – poursuit le numéro un du football italien -. La pandémie nous a amené plus de 200 000 membres de moins en tant que FIGC, cela signifie que nous aurons moins de jeunes jouant au football et que nous devons donc tout faire pour soutenir le sport de manière plus générale ».

A lire aussi :   La quatrième révolution industrielle du football
Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap