Categories

Football à 5 ​​à Grottaferrata, M. Piscedda satisfait

Football à 5 ​​à Grottaferrata, M. Piscedda satisfait

Remarque – Ce communiqué de presse a été publié dans son intégralité en tant que contribution externe. Ce contenu n’est donc pas un article produit par la rédaction de RomaToday

Grottaferrata (Rm) – Début gagnant pour le football à 5 ​​de Grottaferrata dans le tournoi «Provincia Roma» qui se déroule dans les centres de Vigor Perconti et Savio. Les garçons de l’entraîneur Simone Piscedda ont battu Tor Sapienza 4-2 grâce à un doublé de Nicolai et des buts de Bizzarri et Archilletti. «En première mi-temps, nous avons un peu souffert d’un point de vue physique – dit le coach crypto – Par contre nous avons pu très peu nous entraîner et en fait nous n’avons repris que deux semaines de manière calme. En seconde période, les individualités ont fait la différence, mais je suis convaincu que cette équipe peut faire beaucoup plus ». L’entraîneur explique l’esprit avec lequel le football à 5 ​​de Grottaferrata fait face à cette compétition «ouverte» qui regroupe des équipes de Serie C, C1 et D: «Nous voulions reprendre une activité non officielle après le long arrêt, alors clairement nous aurons également quelques indications utiles en vue de la prochaine saison. Le groupe a légèrement changé par rapport à celui qui avait débuté la saison et quelques ajouts ont rejoint l’équipe comme Daniele Cavallo, Gioele Maceratesi, le gardien Fabrizio Geracitano, Fabiano Salvetti et mon fils Gabriel (16 ans, ndlr), ainsi qu’Ervin Kola qui rejoindra après la fin des éliminatoires de Serie B avec Cioli ». La formule comprend deux groupes de six équipes et déjà samedi prochain pour le cryptensi il y aura le défi avec Cures (équipe de Serie C2): « Une formation très organisée, je connais le coach qui est très préparé et il y aura beaucoup de sueur pour obtenir un résultat positif », remarque Piscedda qui évoque ensuite la période d’arrêt et cette saison tourmentée. «Nous avons commencé avec des attentes élevées, puis en raison des blocages dus à la pandémie, nous n’avons même pas pu faire nos débuts dans le championnat. En tout cas, j’ai toujours été en contact avec l’entreprise, c’est-à-dire avec le président Manuel Masi, sa sœur Moira et son père Gino. L’intention du club pour l’avenir ro c’est de continuer avec le discours ambitieux interrompu cette année, quant à ma position nous devrons en parler à la fin de la saison avec le club, mais il y a toutes les conditions pour continuer ensemble « .

A lire aussi :   La SuperLeague et la "croisade" médiatique de ceux qui "aiment" le football
Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap